Little Sossus Lodge: un lodge avec un potager incroyable.


31/07 – J8 de notre road trip « sur la piste des savanes »: Etape au Little Sossus Lodge

Sur la piste des savanes dunes oranges

Après les merveilleuses dunes de Sossusvlei, ça va être difficile de faire mieux.

Et pourtant, sur la piste qui nous mène au Little Sossus lodge, j’aperçois deux léopards dans un arbre tels deux vigies au mât d’un bateau, qui semblent me dire « attends t’es pas au bout de tes surprises » et de fait…

Sur la piste des savanes troupeau d’oryx Sur la piste des savanes une boîte aux lettres originale

Le Little Sossus Lodge est un lodge très simple mais très sympa. Ce sont de petites maisons de pierres, avec une jolie terrasse face au bush et le restaurant est délicieux.

Sur la piste des savanes Little Sossus Lodge

Ils ont un secret; un incroyable potager, une vraie gageure déjà au milieu de ce désert et en plus il est auto-durable.

L’eau du désert est utilisée avec beaucoup de sagesse, au moyen de pulvérisateurs qui récupèrent l’eau dans les lits, de paillis, de terreau de feuilles et de légumes qui ont des besoins en eau similaires.

Ici on évite d’utiliser des pesticides et des engrais synthétiques au profit de sprays faits maison et de compost organique.

On y trouve toutes sortes de légumes, un grand choix d’herbes aromatiques typiquement provencales ainsi que des oliviers.

Inutile de vous préciser, le dîner était excellent.

C’est là aussi que nous avons vécu un joli moment de partage avec cet oryx venu observer des humains prenant un bain de soleil.

Oryx

Publicités

SURVOL DU NAMIB


 

Mon rêve absolu: un  scénic flight

au dessus des dunes du Namib jusqu’à la mer….

Sur la piste des savanes en plein vol au dessus du namib
Le désert du Namib à l’approche de l’Océan Atlantique
La piste des savanes à tir d'ailes: road trip ou flight trip?
Les dunes du Namib à tir d’ailes.
La piste des savanes: road trip ou flight trip?
Jeux d’ombres sur les dunes du Namib
La piste des savanes croise cet accacia solitaire dans ce paysage désertique
Accacia solitaire dans ce paysage désertique
La piste des savanes: le road trip se transforme en flight trip grâce au Cesna du Tsondab Valley
Le Cesna du Tsondab Valley

…Ce vol restera gravé à jamais dans ma mémoire, première fois aussi

que je montais à bord d’un petit avion, l’émotion était double. J’ai encore les frissons du décollage qui me parcourent l’échine, même si je n’ai pas eu peur une seconde.

Ca a quelque chose du manège de notre enfance, tellement l’habitacle est petit, et le pilote si proche (j’étais devant bien-sûr). Et là j’ai pensé à Saint-Ex, forcément, ce sont toutes tes lectures, tous tes rêves qui te reviennent, et tu te dis: je le fais, je suis dans cet avion,  là au dessus des dunes, au dessus de ce paysage grandiose que les mots peinent à décrire.

J’ai l’impression que si le pilote penche un peu l’avion, je vais pouvoir attraper un peu de ce sable orangé-rouge et le laisser glisser entre mes doigts.

Je regarde autour de toi, toutes ces collines ondulantes de vaguelettes de sable, dessinées par le vent, à perte de vue, ce paysage immense qui se déroule sous les ailes de ce petit mono-moteur.

Je me sens très grande, dominante, douée d’un pouvoir supérieur, parce que je vois le monde d’en haut.

Enfin, on s’approche de l’océan atlantique. On le sait car tout à coup, le temps change, une brume apparaît, une légère couche nuageuse, blanche, cotonneuse, pas épaisse.
Je suis déçue, un peu, j’aurais tant aimé voir les dunes entrer en contact avec l’océan.

Et puis tout à coup, se forme une trouée, et la mer apparaît, puissante, sereine, c’est magnifique. Je suis sans voix, je suis comblée.

Mais ce n’est pas fini, reste encore le survol d’un oasis et l’arrivée sur Tsondab-Valley.

Le pilote cabotin a son numéro bien rodé et qui marche à tous les coups. Il pique sur le campsite, passe en rase motte au dessus du lodge et remonte en chandelle. Effet garanti, cris et rires au rendez-vous, mission accomplie cher Hans, vous nous avez rendu heureux.

On peut être sur la piste des savanes, et se retrouver dans les airs, le road trip se transforme en flight trip, et le 4 x 4 en Cesna: c’est bien aussi;))

Un mot sur Tsondab Valley; c’est à la fois un lodge avec quelques chambres en pierre avec toits-terrasses et vue sur la vallée, et c’est aussi un campsite.

C’est dans ce genre d’endroit que le baroud fait place au raffinement où comment utiliser ce que la nature offre pour réaliser des constructions harmonieuses qui se fondent dans leur environnement.

Nous avions choisi de bivouaquer sous l’accacia, mais le confort n’était pas négligé.

Les salles de bains étaient exeptionnelles, super déco tout à fait dans la tendance actuelle d’une décoration naturelle. J’adore la pierre que l’on retourne à l’entrée de la salle de bains pour dire que c’est « busy ».

Attention tout de même de vérifier qu’un serpent n’ait pas lui aussi envie de prendre une douche.

Mention spéciale pour les toilettes avec vue imprenable sur la vallée.

 

 

 

Sur la piste des savanes, étape 1, le boat trip du Toyota, Rotterdam-Cape Town


 

CA Y EST, après quelques sueurs froides, aussi incroyable que cela puisse paraître, ils ont oublié 2 fois d’embarquer notre 4×4, nous avons reçu la photo du Safmarine Highveld, qui a bien pris la mer le 4 juillet, avec à son bord notre véhicule.

Le road trip a commencé par un boat trip ;))

Bon vent et rendez-vous le 23 juillet à Cape Town.